En Tête à Tête … avec Les Coquelicots de Claude Monet

(Musée d’Orsay)

Qu’est ce qu’on voit ?
Le tableau se partage entre champ et ciel. Les personnages représentés sont assez secondaires puisqu’on ne distingue pas leurs traits. Une petite maison cachée dans les arbres occupe le centre du tableau, en haut de la butte. Dans la partie gauche de la toile, une nuée de coquelicots apporte une touche rouge et donne son nom au tableau.

La petite histoire.
Monet s’est installé à Argenteuil dès 1871 et pratique alors une peinture essentiellement en extérieur avec une lumière naturelle. Il vit avec sa femme Camille et son fils Jean qui sont sans doute les personnages que l’on voit sur le tableau. Camille est son modèle favori et on la retrouve sur de nombreuses toiles du peintre.

Les coquelicots, peint en 1873, a été présenté à la 1ère exposition impressionniste en 1873 avec des toiles comme La gelée blanche de Pissarro, La Parisienne de Renoir ou encore Le berceau de Morisot.

C’est une des toiles les plus connues de Claude Monet et aussi une de celles qui illustrent le plus le courant Impressionniste.

Et donc ?
On retrouve tous les critères de l’Impressionnisme: intérêt pour le paysage, peinture sur le motif en extérieur, touche divisée, primauté de la couleur sur le dessin, volonté de représenter le moment fugace de l’instant… Ce qui intéresse Monet ici, c’est la joie d’une promenade dans les champs, la beauté du paysage sans artifices.
Les personnages sont représentés en haut et en bas de la butte, le long de l’oblique que créent les coquelicots: Monet a t’il voulu montrer par là le déroulé de la promenade, le temps que prend cette promenade ?
Les coquelicots est une évocation de la vie calme, tranquille et familiale qu’aiment représenter les Impressionnistes.

Poétiques, critiques, scandalisées…
les Petites Têtes sont souvent très drôles face aux tableaux !

Florilège.
-« On a envie de courir dans ce champ ! De descendre en courant ! »
-« J’aimerai bien cueillir toutes les fleurs… »
-« Le ciel, il donne envie de s’envoler. »
-« J’aimerai bien savoir qui habite dans la maison au fond. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *